Géomatique [Définition & Outil] Formation & Débouchés

Que ce soit en franchise, en commerce associé ou pour des réseaux de distribution, le géomarketing est une discipline indispensable pour analyser une zone de chalandise, mener une étude de marché locale, une campagne de marketing localisée, réaliser une sectorisation commerciale ou optimiser les réseaux et leurs implantations. Et pour extraire des connaissances de données géographiques, la géomatique est une Data Science qui se consacre exactement à ce type de données. 

Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur cet outil méconnu qu’est la Géomatique !

Qu’est-ce que la Géomatique ?

La définition de la géomatique se trouve dans son étymologie, combinaison de “géographie” et “d’informatique”. Ainsi, la géomatique regroupe l’ensemble des outils et méthodes qui permettent d’acquérir, de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques. Étroitement liée à l’information géographique, elle a pour but de collecter, traiter et diffuser des données géographiques.

De façon plus concrète, la géomatique se consacre aux données liées à des positions géographiques telles que l’emplacement des entreprises, les réseaux de transport ou la répartition des habitants, par exemple.

La Géomatique et le géomarketing

D’un point de vue géomarketing, une première application concrète de la géomatique concerne l’implantation commerciale. En effet, exploiter les données géographiques permet de choisir au mieux l’emplacement d’un magasin selon sa zone de chalandise, le profil des habitants et la concurrence en place. 

Cette utilisation de la science des données géographiques consiste à développer un algorithme qui sélectionne automatiquement l’emplacement idéal en fonction de contraintes prédéfinies comme la distance maximale des moyens de transport, la densité minimale d’habitants minimale ou la présence d’enseignes concurrentes, etc.

Il est question ensuite de croiser l’historique des données géographiques récoltées avec le “profil type” du prospect à cibler. Le but étant d’optimiser la prospection commerciale afin d’améliorer le taux de transformation ou de renouvellement, par exemple. L’emplacement géographique constituant un élément clé, il est une donnée d’entrée incontournable pour développer un modèle prévisionnel et une gestion plus intelligente de ses forces de vente.

Utilisé en géomarketing, la géomatique permet également de mieux connaître ses clients et de définir plus finement sa stratégie commerciale. Elle se base notamment sur différentes données démographiques telles que la répartition suivant l’âge, les revenus, le sexe, les revenus, la catégorie socioprofessionnelle, etc.

Par exemple, connaître les revenus des habitants permet de travailler ses gammes de prix et de revoir ses marges au besoin pour minimiser la perte de clientèle. La géomatique est donc une analyse indispensable pour mesurer la faisabilité d’un projet en franchise. En fonction des informations fournies dans l’état local du marché par le franchiseur, l’étude d’implantation va permettre de mettre tous ces éléments dans leur « environnement ». 

Quelle est la meilleure formation en géomatique ?

Pour exercer le métier de Géomaticien, il est demandé de suivre des études allant du bac + 2 au bac + 5. De nombreuses formations initiales et spécialisations en géomatique existent, voici donc les différents parcours possibles pour les étudiants futurs géomaticiens 

  • BTS Métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique ;    
  • Licence pro cartographie, topographie et systèmes d’information géographique, parcours Systèmes d’information géographique ;    
  • Licence pro Génie géomatique pour l’aménagement du territoire ;     
  • Licence pro cartographie, topographie et systèmes d’information géographique, parcours traitement de l’information géographique ;     
  • Master Géomatique, parcours Sciences géomatiques en environnement et aménagement ;    
  • Master 1 Géomatique ;     
  • Master 2 Information géographique : analyse spatiale et télédétection ;     
  • Master 2 Développement durable, management environnemental et géomatique ;     
  • Master 2 Carthagéo.  

Mais, l’approche géomatique étant pluridisciplinaire, il existe, en parallèle des formations initiales, des spécialisations très recherchées dans des domaines variés :

  • Informatique, Big Data ;
  • Environnement, aménagement durable des territoires ;
  • Modélisation 3D, réalité virtuelle ;
  • Transports ;
  • Energie ;
  • Aérospatial, défense ;
  • Santé ;
  • Assurances, etc. 

Où étudier la Géomatique ?

En France, l’école de référence pour les études en Géomatique c’est l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques située à Marne-La-Vallée. L’ENSG-Géomatique est une grande école qui dépend de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Elle forme des professionnels qui ont vocation à travailler dans le domaine des technologies de l’information géographique. L’école propose 12 cycles de formation en géomatique avec plusieurs niveaux de diplômes comme : technicien supérieur, licence professionnelle, ingénieur, masters, et mastères spécialisés® (MS).

L’ENSG propose aussi des formations continues accessibles aux entreprises comme aux particuliers avec de nombreux cursus adaptés à tous les besoins en géomatique. Elle peut également concevoir des programmes sur mesure et développe son activité de formation à distance, qui produit et exploite des contenus pédagogiques électroniques tant pour la formation initiale que continue.

Quels débouchés pour des études en géomatique ?

Les titulaires d’un Master en Géomatique sont préparés pour de nombreuses opportunités de carrière. Selon leur niveau d’étude, les jeunes géomaticiens peuvent choisir de travailler dans la cartographie et la topographie, l’aménagement des territoires et la gestion des ressources, la planification et le zonage, l’écologie et la conservation, la foresterie et l’agriculture. Les employeurs à la recherche de géomaticiens comprennent des organisations gouvernementales, des entreprises, des universités et des instituts de recherche, pour une palette de métiers très large, tels que : 

  • Administrateur de bases de données notamment géographiques
  • Consultant en environnement, éco-conseiller, chargé d’études en environnement
  • Ingénieur en aménagement du territoire, responsable de projet d’analyse territoriale
  • Développeur de logiciels SIG et responsable SIG
  • Consultant SIG
  • Ingénieur architecte réseau informatique
  • Ingénieur en technologies de positionnement ou en imagerie 3D
  • Ingénieur en webmapping
  • Responsable de production
  • Chercheur en sciences du territoire, etc.

Ecole de référence en la matière, les étudiants de l’ENSG n’ont aucune difficulté à trouver un emploi, une fois leur diplôme obtenu : 98% des étudiants diplômés de cette prestigieuse école en 2019 ont trouvé un emploi dès leur diplôme obtenu, dont 81% en moins d’1 mois.

Plateforme géomarketing simple & accessible

Non expert en géomarketing ? Nous avons la solution pour vous.

OALLEY, l'alternative à OALLEY